Revenir à la page d'accueil
Plan du site   |   Plan d’accès   |   UTBM
  
Projets de recherche
Colloques
Séminaires de recherche
Culture scientifique et technique


Désolé, cette page nécéssite la présence du Plug-in Flash pour pouvoir s'afficher correctement.

Votre navigateur ne supporte pas Flash.
cliquez ici pour télécharger le Plug in Flash.


Accueil > Activités et projets > Projets de recherche


Désolé, cette page nécéssite la présence du Plug-in Flash pour pouvoir s'afficher correctement.

Votre navigateur ne supporte pas Flash.
cliquez ici pour télécharger le Plug in Flash.



 

Mobilités durables et intelligentes dans les villes de taille moyenne

Politique publique et transition vers une mobilité durable et intelligente : le cas de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle (1970-2025)

   
     
Descriptif : Point clé de la transition durable, la notion de mobilité construite progressivement depuis le début du XXe siècle et définie comme la relation sociale au changement de lieu, fait l’objet d’un nombre croissant de travaux. Elle constitue désormais un champ reconnu de la recherche académique où elle questionne l’articulation des nouvelles technologies de l’énergie et des transports, des nouvelles technologies de l’information et de la communication, des nouveaux modes de vivre l’espace et d’habiter le temps. Pour autant, la mobilité dans les villes de taille moyenne reste peut étudiée. L’objectif de ce projet est de questionner la façon dont les acteurs publics dans les agglomérations de taille moyenne construisent une politique de mobilité durable et connectée. Pour ce faire, nous nous intéressons plus particulièrement au cas spécifique de l’Aire Urbaine de Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle.
  Dates : décembre 2013 – mai 2015
Financement : Forum Vie Mobile
Participants :
Robert Belot,
Régis Boulat,
Fabienne Picard,
Bénédicte Rey

 
La LGV Rhin-Rhône : enjeux politiques, territoriaux, sociétaux d'une aventure technologique    
     
Descriptif : Ce programme de recherche répond à une double ambition : comprendre la genèse d’un projet de ligne à grande vitesse, le rôle des différents acteurs impliqués et les modes d’appropriation du projet ; questionner les effets du projet de LGV sur la gouvernance des territoires traversés. En particulier, il s’agira d’interroger les liens entre la ligne à grande vitesse et l’émergence d’une métropole Rhin-Rhône.
 

Dates : juillet 2012 – juillet 2014
Financement : AAP 2012 Région Franche-Comté
Participants :
Robert Belot,
Pierre Lamard,
Stéphanie Leheis,
Fabienne Picard


Prognostics et Health Management de systèmes Piles à Combustible de type PEMFC (PROPICE)    
     

Descriptif : Associant de 6 partenaires (CEA LITEN, EIFER-EDF, FCLAB, KNRTU, LAGIS, PRIME), ce projet vise ainsi principalement le développement de méthodes intelligentes de suivi de l'état de santé et de pronostic des défaillances des systèmes piles à combustible de type PEMFC. Notre contribution concerne la partie SHS du projet dont l’objectif est de mieux cerner les facteurs de blocages à la diffusion de la technologie piles à combustible dans l’industrie française et d’identifier dans quelle mesure le développement d’outils de pronostic pourrait constituer un vecteur de soutien à la diffusion de cette technologie.

  Dates : janv. 2013 – dec. 2015
Financement : ANR Progelec - Programme Production Renouvelable et Gestion de l’Electricité
Participants :
Fabienne Picard,
Bénédicte Rey
 
Dynamique de territorialisation par la reconversion économique du patrimoine industriel    
     

Descriptif : Ces recherches s’inscrivent dans le prolongement du travail mené sur l’histoire des politiques publiques mises en œuvre par le ministère de la Culture et de la Communication français depuis les années 1980 dans le domaine de l’étude et de la valorisation du patrimoine industriel et technique. Elles ont pour ambition d’élargir les perspectives proposées à l’issue de cette opération par l’analyse des processus de reconversion du patrimoine industriel à usage économique - ou programmes mixtes comprenant une dimension tertiaire et/ou secondaire - répondant conjointement à une logique de restructuration des territoires urbains, idéalement dans une démarche d’urbanisme durable. Le parti pris vise, non pas l’exhaustivité, mais plutôt la sélection d’opérations emblématiques destinées à nourrir la réflexion. Sont privilégiés les grands ensembles industriels en milieu urbain.
Parmi la diversité des usages liés à la reconversion du patrimoine industriel et du sens véhiculé par ces nouvelles affectations, il en est une qui fait encore piètre figure au regard de l’ensemble du parc patrimonial réhabilité : il s’agit de l’usage économique (tertiaire et/ou secondaire). Or compte tenu du contexte de crise qui touche la France en particulier et l’Europe en général, il semble particulièrement pertinent d’aborder la question de la reconversion des sites industriels sous l’angle de cette double préoccupation patrimoniale et économique.

  Date : 2012-2015
Financement : SEMPAT
Participant :
Marina Gasnier
     
INNOVENT-E    
     

Descriptif : Le projet Innovent-E est un projet pédagogique dont l’objectif est de développer des cursus de formation (en mode hybride) adaptés aux PME dans les domaines de l’innovation et de l’internationalisation. Ce projet associe le groupe des INSA, le réseau des Universités de Technologie, l’Université de Lorraine, le CESI, l’INPI.

  Dates : sept 2012 – sept 2015
Financement : Projet d’excellence
Participants :
Katy Cabaret,
André Lorentz,
Fabienne Picard,
Nathalie Rodet-Kroichvili

Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales (ODIT)    
     

Descriptif : Le projet d’Observatoire des Dynamiques Industrielles et Territoriales est porté par la MSHE C.N. Ledoux. Il a pour mission de collecter des données et de produire des connaissances sur les dynamiques industrielles et territoriales utiles à la société, de diffuser ces connaissances auprès des acteurs locaux afin d’aider à la prise de décision, à l’innovation et la mise en place de politiques de développement durable. L’observatoire se déploie en six axes.

L’axe 1 L’axe 1 « Entreprises, industries et territoires » vise à comprendre comment dans une région comme la Franche-Comté, marquée par une forte tradition industrielle, les stratégies des acteurs évoluent et contribuent à la reconfiguration du territoire. Deux secteurs majeurs de l'économie franc-comtoise sont analysés, l'industrie automobile et les microtechniques. Les chercheurs de RECITS sont impliqués dans les recherches sur l'automobile, que ce soit pour comprendre les spécificités et enjeux territoriaux du capitalisme familial dans l'industrie automobile ou la dynamique territoriale de l'emploi en Franche-Comté, comparée aux autres dynamiques de l'emploi dans d'autres territoires "automobiles".

L’axe 2 « Modes ouverts de production d’innovation et territoire » porte sur la stratégie régionale d’innovation à travers l’analyse comparative du développement et des performances des pôles de compétitivité régionaux, du management des droits de propriété intellectuelle dans un système d’innovation, et de l’évolution technologique et scientifique de la Franche-Comté et de son positionnement à l’échelle européenne.

  Dates : juil. 2011 – juin 2015
Financement : FEDER, Etat, Conseil Régional, Ville de Besançon
Participants :
Nafaa Hamza,
Pierre Lamard,
André Lorentz,
Fabienne Picard,
Nathalie Rodet-Kroichvili

Suivi et évaluation de la Stratégie Régionale d’Innovation    
     

Descriptif : La stratégie régionale d’innovation 2007-2013 est fondée sur 6 axes prioritaires, transversaux, dont l’ambition est de soutenir le développement du potentiel régional d’innovation. La question qui se pose aujourd’hui est celle de l’impulsion nouvelle à donner à la SRI en lien avec la stratégie UE2020 et la smart spécialisation (3S). La spécialisation intelligente se définit par «l’identification des caractéristiques et avantages propres à chaque pays et régions, la mise en valeur des avantages concurrentiels de chaque région et le regroupement des parties prenantes et des ressources régionales autour d’une vision de leur avenir alimentée par l’excellence » (CE 2012, Politique de Cohésion). Les régions jouent donc un rôle central dans ce processus et il devient fondamental d’organiser une réflexion sur ce que peut être une spécialisation intelligente pour une région industrielle comme la Franche-Comté et sur les méthodologies permettant, à l’acteur public, de construire cette spécialisation intelligente.

  Dates : janvier 2013 – mars 2015
Financement : FEDER, Conseil Régional de Franche-Comté
Participants :
Fabienne Picard,
Sana Mrizak

Recyclage et seconde vie des batteries des véhicules électriques (ABATT-RELIFE)    
     

Descriptif : Le développement de véhicules électriques apparaît comme un enjeu majeur dans l’industrie automobile mondiale. Cet enjeu est largement dépendant du développement de batteries nouvelles générations. Cependant leur développement se doit de tenir compte de leur cycle de vie, des possibilités de ré-utilisation de batteries devenues moins optimales et des possibilités de recyclage. Ces évolutions technologiques questionnent le modèle d’affaires le plus pertinent à l’échelle de la filière et c’est sur ce point que porte notre contribution. Sont associés dans ce projet Peugeot Citroën Automobiles SA, BMW, TNO, KEMA, FhG-ISG, PVF, BI, TUM-EES, TUBAF, UTBM, UTT.

  Dates : mai 2012 - mai 2015
Financement : ERANET-ADEME Electromobility
Participants :
Katy Cabaret,
Fabienne Picard,
Nathalie Rodet-Krichvili

La pile à combustible face aux représentations des experts    
     

Projet réalisé dans le cadre de FC Lab FR CNRS 3539

Descriptif : Considérant que la transition vers un modèle soutenable de production et de consommation d’énergie résulte d’une co-évolution des innovations, des institutions et des organisations ce projet exploratoire interdisciplinaire propose de focaliser l’analyse de la PAC sur les représentations que les chercheurs français dans le domaine de la PAC ont des facteurs de blocage quant à la diffusion de cette technologie.

  Dates : septembre 2012 – décembre. 2012
Financement : Appel à Projets Exploratoires Conséquences Sociales et Economiques des Nouvelles Technologies de l’Energie du CNRS – Mission interdisciplinaire
Participants :
Robert Belot,
Fabienne Picard,
Bénédicte Rey

Organisation des activités de transferts de technologies et de connaissances en Franche-Comté (OTT)    
     

Descriptif : L’objectif de cette étude est de faire émerger le paysage des activités de transfert de technologies et de connaissances en Franche-Comté afin d’en préparer la réorganisation éventuelle. Conduite en 2012 avec l’appui d’une étudiante en doctorat et les acteurs publics financeurs des organismes de transfert, cette étude dresse, à partir d’enquêtes auprès des organismes de transfert de technologies franc-comtois, des laboratoires publics de recherche et des entreprises, le paysage des activités de transfert de technologies et de connaissances.

  Dates : février 2012 – décembre 2012
Financement : Conseil Régional de Franche-Comté
Participant :
Fabienne Picard

Plateforme de recherche pour les réseaux électriques intelligents : enjeux socio-économiques    
     

Descriptif : La gestion de l’électricité est un défi majeur du XXIè siècle. Les Réseaux Electriques Intelligents (ou Smart Grids) constituent un élément clé pour repenser la production et la gestion de l’électricité. Ils offrent une réelle opportunité d’évolution pour la filière énergétique (française), d’une filière de production énergétique centralisée vers une filière modulaire, réticulaire, décentralisée et décarbonnée. Cette évolution technologique mobilise des acteurs non conventionnels et remet en question le fonctionnement même de cette filière. De fait, les enjeux du développement des SG sont non seulement technologiques, industriels, mais aussi économiques et sociétaux.

  Dates : juillet 2011- aout 2013
Financement : AAP 2011 Région Franche-Comté
Participants :
Katy Cabaret,
Fabienne Picard
     
INNOV@BILIS    
     

Descriptif : Contrat de recherche qui vise à créer un outil numérique - site Web 2.0.- permettant de réaliser des enquêtes permanentes en direction des entreprises franc-comtoises et ainsi d’alimenter la réflexion stratégique des acteurs publics en matière d’orientation de la politique publique d’innovation. Il constitue un outil novateur de gouvernance pour les acteurs publics en charge de la Stratégie Régionale d’Innovation et plus globalement de la politique régionale d’innovation. Ces fondements conceptuels et théoriques se réfèrent à la théorie de la création de connaissances de Nonaka et Takeuchi, théorie que nous proposons d’appliquer non plus au niveau d’une entreprise mais d’une région. Par ailleurs d’un point de vue empirique, nous mobilisons les méthodologies d’enquêtes dysfonctionnelles développées par Kano et Llosa.

  Dates : mai 2010 - mai 2013
Financement : FEDER, DIRRECTE de Franche-Comté, Conseil Régional de Franche-Comté
Participants :
Fabienne Picard,
Maurice Guillaume
     
Communautés de pratiques et innovation (CPI)    
     

Descriptif : Etude de la mise en place d’une communauté de pratique en innovation au sein de l’entreprise General Electric (Belfort).

  Dates : 2010 - 2011
Financement industriel : General Electric
Participants :
Nafaa Hamza-Sfaxi,
Fabienne Picard
     
Cite de l’innovation    
     

Descriptif : Mission d’animation des groupes de travail visant à élaborer collectivement des propositions d’orientation et de contenu d’une futur Cité de l’Innovation à Belfort.
- Groupe de travail « Histoire » animé par Pierre Lamard
- Groupe de travail « Innovation et Mutations» animé par Fabienne Picard

  Dates : 2010 - 2011
Participants :
Robert Belot,
Pierre Lamard,
Fabienne Picard
     
Création et animation d’un Observatoire Régional de l’Innovation (ORI)    
     

Descriptif : L’objectif de l’Observatoire Régional de l’Innovation est de favoriser le développement de travaux de recherche collaboratif en économie/géographie de l’innovation et économétrie spatiale de l’innovation et de contribuer à éclairer la prise de décision publique d’autre part, grâce à la construction d’outils d’observation et d’évaluation du potentiel régional d’innovation.

  Dates : juillet 2008 - mai 2011
Financement : AAP 2008 du Conseil Régional de Franche-Comté et AAP 2009 du Conseil Régional de Franche-Comté
Participant :
Fabienne Picard,
Nathalie Rodet-Kroichvili,
Nafaa Hamza
     
Accompagnement des acteurs publics dans la mise en place de la Stratégie Régionale d'Innovation    
     

Descriptif : L’objectif est de mettre en lumière des orientations stratégiques envisageables en matière d’innovation pour la Franche-Comté et d’accompagner les décideurs publics régionaux dans leur processus de réflexion et de construction de pistes d’action souhaitables pour améliorer le potentiel d’innovation des entreprises de la Franche-Comté.

  Dates : février 2009 - février 2010
Financement: SGAR de Franche-Comté, DRIRE de Franche-Comté, Conseil Régional de Franche-Comté
Participants :
Fabienne Picard,
Maurice Guillaume
     
Perception des orientations stratégiques de la SRI par les entreprises    
     

Descriptif : Il s’agit ici de réaliser une enquête auprès des PME franc-comtoises afin d’évaluer l’intérêt qu’elles portent aux axes pressentis comme potentiellement structurant de la SRI et d’identifier les actions à engager prioritairement. Cette enquête a été réalisée par Mr Guillaume auprès de 50 entreprises.

  Dates : octobre 2009 – janvier 2010
Financement : DRIRE Franche-Comté
Participants :
Fabienne Picard,
Maurice Guillaume
     
L’innovation en Franche-Comté : pour une meilleure orientation des politiques publiques 2007-2013    
     

Descriptif : L’objectif de cette étude est d’établir un bilan quantitatif et qualitatif de la situation de l’innovation en Franche-Comté afin d’éclairer la prise de décision publique en matière d’orientation stratégique d’affectation des fonds structurels FEDER. Ce diagnostic a été conduit avec des chercheurs économistes, géographes et sociologues de l’Université de Franche-Comté dans le cadre de la MSHE C.N. Ledoux.

  Dates : juillet 2007 - mars 2009
Financement: FEDER, FNADT
Participants :
Fabienne Picard
     
Etude des politiques publiques relatives au patrimoine industriel et technique (1980-2010)
   
     

Descriptif : Par son insertion dans le paysage urbain ou rural, le patrimoine technique et industriel participe à la structuration de l’espace collectif. Son étude aide à décrypter la complexité historique, économique ou encore sociologique des territoires. De plus, le nouveau regard porté par les habitants ou les aménageurs sur le patrimoine en général, amène à renouveler les politiques et les pratiques. Dans ce cadre l’Etat a initié en 2007 une opération nationale d’Inventaire consacrée au patrimoine industriel, scientifique et technique qui vise la définition et la diffusion de référentiels ainsi qu’une adaptation des méthodes de connaissance patrimoniale aux besoins de la société actuelle. Cette opération s’inscrit dans la nouvelle répartition de compétences Etat-collectivités locales en matière d’Inventaire général du patrimoine culturel définie par la loi du 13 août 2004, dite des libertés et responsabilités locales et ses décrets d’application.
Réalisée dans le cadre d’une convention avec le laboratoire RECITS, l’étude a pour objet de dresser un bilan scientifique et méthodologique des actions menées, sur l'ensemble du territoire national, par les services chargés de l'Inventaire général en matière de patrimoine industriel, scientifique et technique, intégrant une approche patrimoniale, archéologique, historique, technique, ethnologique, ainsi qu’une réflexion sur la conservation et la réhabilitation. Les résultats ont été valorisés par une publication appartenant à la collection des « Cahiers du patrimoine » (objet d’une convention et subvention spécifiques), ainsi que par un colloque international organisé en septembre 2011, à Belfort.

Marina Gasnier, Patrimoine industriel et technique. Perspectives et retour sur 30 ans de politique publique au service des territoires

Colloque « Patrimoine industriel : politiques urbaines et sens de la reconversion »

  Date : 2007-2011
Financement : ministère de la Culture et de la Communication
Participant :
Marina Gasnier
     
Relations professionnelles et négociations d’entreprises (exploitation secondaire de l’enquête REPONSE)    
     

L’objectif est de situer les formes organisationnelles de travail dans la globalité de la relation de travail et d’emploi. en intégrant à l’analyse typologique les variables caractérisant l’entreprise ou l’établissement de deux points de vue : économique et stratégique d’une part (structure du capital et liaisons inter-firmes, affiliations patronales, dynamique de l’activité et des effectifs, position sur le marché et rentabilité, changements organisationnels et autres) ; socio-productif de l’autre (caractéristiques de l’organisation du travail : prescription, contrôle, autonomie, coopération, démarche qualité, dispositifs participatifs, mesures de prévention).

Le commanditaire de ce projet est la direction de l'animation de la recherche, de l'emploi et des statistiques (Dares) - Ministère de l'emploi et de cohésion sociale.

Equipes de recherche sont le laboratoire RECITS et le Centre d'études de l'emploi.

Chercheurs impliqués : Bunel Matthieu (RECITS), Dayan Jean-Louis (DGEFP), Perraudin Corinne (Paris 1), Valeyre Antoine (CEE).
Valorisation en 2007 : ouvrage collectif, articles scientifiques, présentation dans des colloques (AFSE 2007)

  Date : 2006-2007
Responsable :
Mathieu Bunel
     
MOVARE
Modèles de valorisation de la recherche régionale
   
     

Descriptif : Ce projet s’inscrit dans le 6ème PCRD "Régions de la Connaissance". Son objectif est de contribuer à une approche comparative des bonnes pratiques régionales en matière de valorisation de la recherche universitaire à partir de la comparaison de quatre régions européennes à savoir la Région Franche-Comté, la Province de Milan, la région de South Great Plain en Hongrie et le Land de Baden Wurtemberg. Dans ce cadre, nous avons construit une typologie originale d’analyse des modèles de valorisation distinguant (1) les outils créés par les acteurs publics pour diffuser les résultats de la recherche publique, (2) les outils développés pour améliorer la capacité d’absorption des acteurs régions et (3) les outils permettant d’orienter la production des connaissances scientifiques et technologiques en fonction des besoins des entreprises.

  Dates : 2006 – 2007
Financement : 6ème PCRD
Participants :
Caroline Hussler,
Fabienne Picard
     
Compétenciation en conception innovante chez PSA    
     

Descriptif : L’objectif de ce contrat est de développer une réflexion approfondie sur une compétence intégrative émergente, à savoir celle d’architecte système automobile. Cette étude est conduite dans le cadre d’un projet de recherche collaboratif et interdisciplinaire (SHS, SPI) mené avec la Direction des Plates-Formes et Métiers Organes de PSA (bureau d'études en charge du développement des organes mécaniques), le laboratoire M3M-CID de l’UTBM et FEMTO-ST-AMA (ex. LAB) de l’UFC.


  Dates : 2005 - 2006
Financement industriel : PSA
Participants :
Jean-Pierre Micaelli,
Fabienne Picard,
Nathalie Rodet-Kroichvili
  90010 Belfort cedex - Tél : +33 (0) 3 84 58 30 00 - Fax : +33 (0) 3 84 58 32 83 - Mentions légales